Conférence avec Jeanne MOLL – Parole et écriture

Charles Bally « Quand nous parlons, notre moi éclate de toutes parts »

« De belles rencontres, de belles personnes, un beau sujet, plein de possibles qui s’ouvrent... » Valérie

« J’ai tant apprécié la clarté et l’humanité de cette femme ! Comme si elle avait traversé une si grande partie de l’essentiel et qu’elle avait soin, dans chaque inflexion, d’oublier le moins possible à donner de son savoir à l’autre. Je compte bien découvrir plus longuement et intensément de ce qu’elle a créé et écrit au cours de ma formation. Merci Jeanne, Monique et Georges« . Lionnel

« Super ! Ambiance sympathique, intervenants très intéressants, bons conseils du libraire et accueil convivial… A bientôt pour de nouveaux rendez-vous !!! » Nadine

Jeanne MOLL

Aux frontières entre la psychanalyse et la formation,  elle a travaillé avec Jacques Lévine, fondateur des Groupes de « Soutien au Soutien ». Coauteur avec Mireille Cifali du livre « Pédagogie et psychanalyse« , Jeanne Moll est aussi agrégée d’allemand et docteur en sciences de l’éducation. Elle a enseigné à l’IUFM d’Alsace et à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg. Auteur de nombreux articles parus dans plusieurs revues et ouvrages collectifs, elle est actuellement vice-présidente de l’AGSAS et rédactrice la revue « Je est un Autre« .

Présidente de l’association AGSAS : Association des Groupes de « Soutien au Soutien ». (S. au S.). Plus d’informations sur : http://agsas.free.fr/spip/

L’activité de base de l’AGSAS est le groupe « de type Balint » qui réunit des professionnels du système éducatif (une dizaine environ) et un psychanalyste (ou un psychologue, un enseignant formé à la méthode) pour un travail en commun. Le groupe éclaire la pratique de chacun, et constitue un lieu de ressourcement et de formation à la relation pédagogique.

Partie 1 – Jeanne Moll apporte des éléments de réponse à la question :

Qu’est-ce qui spécifie et différencie la parole et l’écriture, ces deux instruments essentiels de notre métier de formateur ?

  • Pourquoi la parole est-elle première ?
  • Qu’est-ce qui spécifie et donc différencie ?

Partie 2 – Jeanne Moll met au jour les pouvoirs de la parole, tout en décrivant les étapes à suivre lors de l’animation des groupes d’analyse de pratiques professionnelles.

Une autre spécificité de la parole, outre qu’elle soit première, c’est le pouvoir qu’elle a.

La parole est un instrument de pouvoir.

Partie 3 – Jeanne Moll rappelle le concept du « regard tripolaire » évoqué par Jacques Lévine, puis souligne les vertus de l’autobiographie en formation.

Le regard tripolaire – Concept de Jacques Lévine

Partie 4 – Jeanne Moll propose quelques origines aux résistances à l’écriture

Les résistances à l’écriture

« On néglige trop souvent l’impact des premières fois, la force émotive qu’elles ont inscrit en nous, corporellement et psychiquement. » J.M.

Partie 5 – BONUS et FIN – Jeanne Moll met en lumière le clivage entre théorie et pratique, puis répond à quelques questions.

(Vidéo accessible via le « Cercle partager avec le Réseau des Formateurs UGS » de GOOGLE+)

PodCast du 10 janvier 2007, proposé par l’Université de Provence et réalisé lors d’un LIRE-ECHANGER :

PodcastJe est un autre: Pour un dialogue pédagogie Psychanalyse – Jeanne MOLL, Jacques LEVINE   Je est un autre
Présentation du livre par : Claudine MANIER (Doctorante Sciences de l’éducation / Université de Provence)
Laboratoire de recherche Innovation-Formation-Éducation (LIFE) : Table des matières

Pour pouvoir écouter le Podcast, vous devez disposer de « Quicktime player ». Télécharger le logiciel.